La maison de vacances d'Isis-Colombe Combréas ...


Sur l'île de Ré se cache une maison de vacances pleine de charme : celle d'Isis-Colombe Combréas et Karel Balas ...

Le mois dernier, lors d'un voyage en Italie, j'ai découvert cette incroyable maison de vacances au travers du photo-reportage du magazine Hearst Home -N°6 juin 2013- et je suis immédiatement tombée sous le charme de ces vieilles pierres. Depuis quelques jours, je constate que la blogosphère s'excite et ne parle que de cela, alors à mon tour de vous faire part de cette merveilleuse découverte !

On the island of Ré hides a holiday home full of charm : the Isis-Colombe Combréas and Karel Balas ... Last month, during a trip to Italy, I discovered this amazing holiday home through the photojournalism magazine Hearst Home -N °6 June 2013 - and I immediately fell in love with these old stones . Since few days, I noticed that the blogosphere is excited and talking about it, then my turn to share this wonderful discovery !


Isis-Colombe Combréas est l'éditrice de l'excellent magazine français Milk. Mariée au talentueux photographe Karel Balas et mère de deux enfants (Aliocha 16 ans et Hiroko 10 ans), Isis a su donner une âme très particulière à ce lieu de villégiature ... Beaucoup de blanc, de noir, des notes industrielles et pas mal de récup' ! Un tout qui s'accorde à merveille et offre un espace où paix et sérénité peuvent s'épanouir en toute tranquillité ...

Isis-Colombe Combréas is the editor of the excellent french magazine Milk. Married to the talented photographer Karel Balas and mother of two children (Aliocha 16 years and Hiroko 10 years), Isis was able to give a very special soul to this resort ... Many white, black, industrial notes and a lot of recycling craft ! A brand that fits well and provides a space where peace and serenity can flourish in peace ...

Ce qu'Isis préféré c'est avant tout le jardin ! Entre une tasse de thé et un apéro improvisé avec les copains, tout est réuni pour s'assurer de bons moments ...







Tout semble être resté dans son jus ... La famille travaille avec des artisans locaux pour redonner vie à leurs trouvailles.






Source / Hearst Home -N°6 juin 2013- et The Socialite family
Crédits photos / Karel Balas

0 commentaires :